Flamenco en Andalousie

Flamenco  en Andalousie

Les premiers voyageurs romantiques, probablement nos premiers touristes, firent déjà état dans leurs écrits de la surprise et de l’envoûtement que produisait sur eux l’exotisme d’une Andalousie  passionnelle et hospitalière qui avait grâce au flamenco un dénominateur commun de l’expression populaire la plus authentique et la plus différente par rapport aux autres peuples.

Avec le passage du temps, le flamenco est passés par des états de grâce variés, jusqu’à arriver au moment actuel de grande diffusion et de grande reconnaissance tant sur le plan national qu’international. Il y a plus de 20 millions de touristes qui viennent en Andalousie chaque année, motivés par différents attraits, le soleil et la plage, le golf, les congrès, les conventions, les voyages d’incitation, la nature, les monuments, la gastronomie, le monde rural, la santé, etc.; et presque  tous ont une référence, même vague, s’ils n’ont pas une expérience, qu’elle ait été ou non authentique, de ce qu’est  le flamenco.

Ceux qui viennent en Andalousie, d’une manière illustrée et planifiée, pour profiter du Tourisme  du Flamenco sont encore peu nombreux. Notre intention est que ceux qui souhaitent connaître l’Andalousie Flamenca, par le biais du tourisme,  trouve dans ce Guide une référence ordonnée  et variée qui, en guise d’initiation, aide à connaître et à pénétrer dans le grand trésor culturel et festif que suppose le flamenco.

Sa prétention est d’offrir au voyageur qui envisage de visiter l’Andalousie, à ceux qui sont déjà en train de la parcourir ou tout simplement d’y vivre, un outil facile et attrayant afin de commencer à connaître l’histoire du flamenco et à écouter afin d’apprendre à différencier les genres les uns des autres, et également à disposer des adresses et des activités nécessaires qui rendent souvent facile une première approche du Flamenco en Andalousie.

   Source : Turismo Andaluz

Publicités

La Semaine Sainte Andalousie

La Semaine Sainte  Andalousie

Au printemps, l’Andalousie devient la Passion du Sud

Andalousie: tradition, encens, fleur d’oranger… l’arôme des émotions.

Se rendre en Andalousie au moment de la Semaine Sainte, c’est tout simplement se laisser bercer par ses propres sens: respirer l’arôme subtil émanant de la ville, mélange d’encens et de fleur d’oranger, s’émouvoir au son du chant profond d’une saeta ou écouter le silence d’une foule respectueuse…

Chaque année, l’arrivée du printemps, le retour de la vie, marque pour l’Andalousie le moment de transformer ses rues et ses places, ses arômes et ses lumières, en une scène où les représentations se succèdent, toujours identiques et toujours différentes. L’Andalousie se prépare à nouveau pour le dimanche des Rameaux, se recueille dans le silence du vendredi Saint et ressuscite un autre dimanche, parcourant la distance qui sépare la mort de la vie, cette vie qui transparaît, imparable, à travers la fête.

Tout au long de ces sept journées, l’Andalousie se transforme, et les andalous, parés de leurs plus beaux atours, sortent dans la rue pour célébrer la Passion au milieu de la ferveur populaire. Vous découvrirez des images d’une grande richesse artistique, parcourant les rues à la lueur chaude des cierges, entre les couleurs des tuniques des pénitents et au son de la musique des bandas de tambours et cornets. Tout ceci, associé au parfum de l’encens et de la fleur d’oranger, confère sa magie à un moment aussi privilégié aux yeux de tous les assistants.

Vivre l’émotion de la traditionnelle «madrugá» de Séville; vivre la passion avec le «Seigneur» de Málaga, El Cautivo; suivre les pas du Christ des Gitans sur les collines du Sacromonte de Grenade; être le témoin de la solennité du vendredi Saint avec le «Santo Encierro» de Huelva; assister au départ de «El Abuelo» au petit matin du vendredi Saint, depuis la Cathédrale de Jaén; sentir la passion et la dévotion des pénitents et des confréries de Cadix; parcourir les rues de Cordoue entre les silences, le chant d’une saeta, le son des cloches du capataz… ou encore être les témoins d’exception des rencontres entre les confréries d’Almería.

Vous n’allez tout de même pas manquer cela?

Tourisme Culturel en Andalousie

Tourisme Culturel en Andalousie

La richesse culturelle de l’Andalousie vous transportera dans la plus lointaine antiquité. Ses remarquables sites archéologiques sont l’héritage des cultures et civilisations successives qui s’établirent sur cette riche et belle terre du sud de l’Espagne.

L’Alhambra de Grenade, la Mosquée de Cordoue ou la Giralda de Sevilla sont des monuments essentiels de l’histoire de l’Humanité, un héritage millénaire d’une extraordinaire valeur artistique.

Les édifices les plus intéressants d’Andalousie, ses châteaux, ses remparts et ses monastères, disséminés sur l’ensemble de son territoire, arborent toute la richesse de l’art islamique, Renaissance et, surtout, baroque.

Nous vous invitons à découvrir ces lieux emblématiques, mais aussi des traditions et des rites aux senteurs magiques et symboliques. 

Faites un voyage dans le temps et venez découvrir l’Andalousie du passé, du présent et du futur. Plongez dans un entrelacs d’itinéraires dont le tracé vous dévoilera une terre bien singulière. 

Son histoire vous transportera à travers des siècles de tradition…

 Source : Turismo  Andaluz

Ports de Plaisance d’Andalousie

Ports de Plaisance d’Andalousie

Les quarante deux ports de plaisance d’Andalucía offrent au visiteur tout ce qu’il peut demander. Des services de premier ordre, des équipements modernes et propres, des infrastructures adaptées selon la taille et l’importance de chaque port, essence, services mécaniques, cales de halage, gardiennage et surtout la qualité et la sympathie des services d’attention au public.

La plupart des ports de plaisance ont des Écoles de Navigation et des Clubs Nautiques pour vous aider à obtenir ou améliorer des diplômes et de même vous mettre en relation avec le monde nautique local ce qui vous permettra de découvrir de nouveaux endroits et de faire de nouveaux amis.

Andalucía est riche en culture, traditions et monuments. Pour la connaître rien de mieux que ses ports de plaisance, qui longent toutes les côtes d’Andalucía. Des civilisations antiques les ont parcouru, il est possible de retrouver des restes phéniciens, romains, arabes. Si vous aimez la plongée, visitez les restes de bateaux et leur cargaison, éparpillés sur le fond marin nous rappelant les grandes épopées tout au long de l’historie de l’humanité et d’Andalucía.

Nous pouvons naviguer à travers l’Estrecho de Gibraltar et passer le Cabo de Trafalgar, connu par la bataille du même nom. Mouiller l’ancre dans une crique retirée aux eaux transparentes, se réfugier dans des ports de beauté exceptionelle comme le « Puerto Deportivo de Punta de la Mona » ou le « Puerto Deportivo de San José ». Nous rendre aux ports ou sont l’ambiance et le glamour comme celui de « Puerto Banús » ou celui de Benalmádena, remonter la rivière Guadiana et s’arrêter à Sanlúcar de Guadiana, ou parcourir le beau fleuve Guadalquivir jusqu’à la légendaire ville de Sevilla.

Andalucía est unique dans l’exercice de la navigation de plaisance et ses ports s’érigent en sa meilleure carte de présentation.

 Source : Turismo Andaluz

Andalousie, les incontournables

  Andalousie, les incontournables

Trait d’union entre l’Europe et l’Afrique, l’Andalousie est une terre de brassage des hommes et des cultures. La fin de l’hiver est une période propice pour goûter en toute sérénité aux charmes de cette région chaleureuse et nonchalante. Vous en reviendrez ébloui !

Séville, au coeur de l’Andalousie

Riche de son héritage culturel, Séville est une ville animée et agréable et vaut autant pour ses monuments que pour l’ambiance qui y règne. Vous ressentirez son atmosphère unique en flânant dans le Barrio de Santa Cruz. L’ancien quartier juif charme par son dédale de rues pittoresques, de patios fleuris et de places cachées.

La cathédrale, plus large édifice gothique jamais construit, vous réserve le premier choc architectural de votre voyage. Admirable par son gigantisme, elle l’est aussi par les œuvres d’art qu’elle abrite. Elle fut bâtie à l’emplacement d’une ancienne mosquée dont la Giralda témoigne encore fièrement. Ne manquez pas de monter en haut de ce minaret superbement sculpté et parmi les plus haut du monde (97,50 mètres), le panorama sur la ville est superbe !

Votre intérêt pour Séville ne fera que grandir lorsque vous irez visiter le Reales Alcázares, chef d’œuvre de l’architecture mudéjar. Lieu splendide et fascinant associé à la vie de plusieurs souverains, l’Alcazar est composé d’un ensemble de palais, patios et jardins luxuriants où se mêlent influence arabe, empreinte mauresque et style gothique.